Bienvenue sur mon blog !

Suivez au jour le jour la création de mon salon de thé, le Leslie Road, depuis la phase de conception qui a démarré en avril 2010 jusqu'à l'ouverture de l'établissement en février 2013. Vous pourrez également suivre les différentes étapes de développement du Leslie Road depuis son existence jusqu'à ce jour, soit presque 5 années d'activité. J'espère que cela vous donnera une idée du parcours de combattant de la création d'entreprise mais aussi un aperçu de l'épanouissement que l'on peut trouver à être aux manettes de sa propre structure.


Et si vous aussi vous avez le projet d'ouvrir un salon de thé/coffee shop et que vous souhaitez avoir des conseils, vous pouvez faire appel à mes services d'accompagnement à partir d'avril 2018 (voir ci-dessous).

Bonne route dans votre création d'entreprise !


Lucie


ACCOMPAGNEMENT INDIVIDUEL ET PERSONNALISE A L'OUVERTURE D'UN SALON DE THE OU D'UN COFFEE-SHOP

A partir d'avril 2018, le Leslie Road vous propose un service d'accompagnement personnalisé avec des rendez-vous individuels pour vous aider à créer votre propre lieu de restauration.

Tarifs :

20€ pour 1 heure de conseils
35€ pour 2 heures de conseils
50€ pour 3 heures de conseils

Si vous êtes intéressé, merci de m'écrire à contact@leslieroad.fr


samedi 19 mars 2011

Elaboration de la carte

Après plusieurs mois de réflexion, les choses se dessinent peu à peu. J'élabore une carte pour les thés, une carte pour les pâtisseries et une carte pour les brunchs. Je demande l'avis à mon entourage (des amies expertes en salon de thé!) mais surtout je valide le contenu de mes cartes auprès de professionnels. Par exemple, pour la carte des thés, je suis allée voir mon fournisseur qui m'a donné de précieux conseils sur le choix des thés. Mais rien n'est encore définitif. Je me prépare à revoir de 2 ou 3 choses de-ci, de-là avant l'ouverture de mon salon de thé. Et puis, je n'ai pas encore élaboré la carte des boissons et surtout la carte du déjeuner !

mardi 15 mars 2011

Appui des bénévoles (2)

Je me suis également appuyée sur le réseau de bénévoles de l'Adie pour mettre en confrontation les aspects commerciaux de mon projet et plus particulièrement l'analyse de mon marché. Comme m'a dit un bénévole, il faut adapter son projet à la clientèle et non pas l'inverse. Les clients ne changeront pas leurs habitudes de consommation pour me faire plaisir ! Autre élément que j'ai réalisé après avoir présenté mon questionnaire pour mon étude de marché, c'est qu'il est finalement inutile d'interroger des personnes qui ne font pas partie de la clientèle cible. J'ai donc décidé d'envoyer mon questionnaire à mon réseau lorsque j'aurai davantage avancé sur mon projet.

jeudi 3 mars 2011

Appui des bénévoles

En travaillant à l'Adie, j'ai la chance d'avoir un réseau de bénévoles sur lequel je peux m'appuyer (et j'en ai bien usé, voire abusé!). J'ai donc contacté au cours du mois de mars (peu de temps avant mon départ) une dizaine de bénévoles de l'Adie, expert-comptable, banquier, chef d'entreprise, restaurateur... Je leur ai présenté mon prévisionnel financier. J'ai pu ainsi ajuster mes chiffres et avoir un prévisionnel plus réaliste. Il reste que néanmoins, à cette étape de la création d'entreprise c'est-à-dire tant qu'on n'a pas ciblé un local, un grand nombre d'éléments financiers demeurent encores hypothétiques !