Bienvenue sur mon blog !

Suivez au jour le jour la création de mon salon de thé, le Leslie Road, depuis la phase de conception qui a démarré en avril 2010 jusqu'à l'ouverture de l'établissement en février 2013. Vous pourrez également suivre les différentes étapes de développement du Leslie Road depuis son existence jusqu'à ce jour, soit presque 5 années d'activité. J'espère que cela vous donnera une idée du parcours de combattant de la création d'entreprise mais aussi un aperçu de l'épanouissement que l'on peut trouver à être aux manettes de sa propre structure.


Et si vous aussi vous avez le projet d'ouvrir un salon de thé/coffee shop et que vous souhaitez avoir des conseils, vous pouvez faire appel à mes services d'accompagnement à partir d'avril 2018 (voir ci-dessous).

Bonne route dans votre création d'entreprise !


Lucie


ACCOMPAGNEMENT INDIVIDUEL ET PERSONNALISE A L'OUVERTURE D'UN SALON DE THE OU D'UN COFFEE-SHOP

A partir d'avril 2018, le Leslie Road vous propose un service d'accompagnement personnalisé avec des rendez-vous individuels pour vous aider à créer votre propre lieu de restauration.

Tarifs :

20€ pour 1 heure de conseils
35€ pour 2 heures de conseils
50€ pour 3 heures de conseils

Si vous êtes intéressé, merci de m'écrire à contact@leslieroad.fr


mercredi 27 octobre 2010

Les juniors entreprises

J'ai donc mené l'enquête et j'ai creusé la piste des juniors entreprises. J'en ai contacté 4 :
- Sciences Po mais ils ne m'ont jamais rappelé,
- Dauphine : un contact par téléphone puis envoi par mail d'un devis de 2000 euros pour 120 questionnaires, 
- Essec : un contact par téléphone puis envoi par mail d'un devis de 3500 euros pour 200 questionnaires,
- Sorbonne : 2 RDV puis envoi par mail d'un devis de 5500 euros (!) pour 200 questionnaires. Le devis est plus élevé car ils étaient 3 étudiants ayant déjà obtenu leur master.
Bien que cela puisse être une solution intéressante, je n'ai pas été personnellement convaincue par le professionnalisme des juniors entreprises comparé aux tarifs pratiqués. Je préfère donc à ce jour continuer en solo et essayer de faire une étude de marché par mes propres moyens.