Bienvenue sur mon blog !

Suivez au jour le jour la création de mon salon de thé, le Leslie Road, depuis la phase de conception qui a démarré en avril 2010 jusqu'à l'ouverture de l'établissement en février 2013. Vous pourrez également suivre les différentes étapes de développement du Leslie Road depuis son existence jusqu'à ce jour, soit presque 5 années d'activité. J'espère que cela vous donnera une idée du parcours de combattant de la création d'entreprise mais aussi un aperçu de l'épanouissement que l'on peut trouver à être aux manettes de sa propre structure.


Et si vous aussi vous avez le projet d'ouvrir un salon de thé/coffee shop et que vous souhaitez avoir des conseils, vous pouvez faire appel à mes services d'accompagnement à partir d'avril 2018 (voir ci-dessous).

Bonne route dans votre création d'entreprise !


Lucie


ACCOMPAGNEMENT INDIVIDUEL ET PERSONNALISE A L'OUVERTURE D'UN SALON DE THE OU D'UN COFFEE-SHOP

A partir d'avril 2018, le Leslie Road vous propose un service d'accompagnement personnalisé avec des rendez-vous individuels pour vous aider à créer votre propre lieu de restauration.

Tarifs :

20€ pour 1 heure de conseils
35€ pour 2 heures de conseils
50€ pour 3 heures de conseils

Si vous êtes intéressé, merci de m'écrire à contact@leslieroad.fr


mardi 28 février 2012

Faire une proposition par écrit

Maintenant que je suis décidée à prendre ce local, je dois faire une proposition par écrit au bailleur afin qu'on se mette d'accord sur les contions de reprise du local. Je demande une réduction de 100 euros du loyer, que la taxe foncière soit à la charge du propriétaire et un mois de franchise de loyer en contrepartie des travaux d'aménagement. C'est l'agent immobilier qui fait l'intermédiaire. Il remet ma proposition au bailleur. Suspens !

mardi 21 février 2012

L'emplacement

Et c'est reparti ! Analyse de l'environnement à différents moments de la journée afin d'évaluer la qualité de l'emplacement. J'ai toute la semaine car l'agent immobilier a pris quelques jours de congé. Je dois lui dire à son retour si je suis intéressée. Je retourne donc sur les lieux du local presque tous les jours de la semaine et sollicite un maximum de personnes, par mail ou qui se déplacent, pour avoir leur avis (qui n'est pas toujours très agréable à entendre mais c'est ça, les amis !). Avec l'appui de plusieurs anciennes collègues, je réalise une enquête auprès des commerçants du quartier (un fleuriste, une alimentation générale, une brasserie) qui m'apporte des éléments intéressants pour me faire ma propre opinion. Au final, à l'unanimité, les appréciations sont positives !!!

Les Boutique de Gestion (4)

Ca tombe bien car j'avais pris rendez-vous avec la Boutique de Gestion pour mettre à jour mon prévisionnel. Je profite donc de cet entretien pour indiquer les conditions de reprise spécifiques au local que je viens de visiter et avoir ainsi un plan de financement actualisé. Petit aparthé : je suis reçue par une autre personne car ma conseillère est partie en congé maternité sans m'en informer. D'autre part, j'apprends que je n'aurai pas dû entrer dans le dispositif Nacre tant que je n'avais pas trouvé mon local car il y a des délais impartis. Il faut faire une demande de financement au plus tard 4 mois après la fin de l'accompagnement Nacre. Je suis bientôt hors délai mais on m'a dit qu'on pouvait demander une dérogation pour cause de recherche de local. J'espère que je pourrais en bénéficier ! 

lundi 20 février 2012

Repérage et visite de locaux (6)

Heureusement, après seulement une semaine de recherche infructueuse, je visite un nouveau local qui me plaît beaucoup. Même si j'aurais préféré ne pas passer par une agence immobilière, je trouve ce local par le biais d'un site spécialisé dans ce type de réseau. J'appelle sans être vraiment convaincue, la reprise n'étant pas élevée (22000 euros) mais le loyer, lui, l'est beaucoup plus (1700 euros) ! En fait, l'agent immobilier a un autre local à me présenter qui correspond davantage à mes contraintes financières (17000 euros de reprise et un loyer de 1250 euros). Je le visite et j'ai un coup de coeur : parquet au sol, murs en pierre, poutres en bois, charpente au plafond... Cosy comme je le voulais !

vendredi 10 février 2012

Repérage et visite de locaux (5)

Le coup est dur mais dès le lendemain, je trouve les ressources pour me remettre à chercher un local. Je retourne sur internet et continue à scruter et décortiquer les annonces sur les sites spécialisés. Je contacte les bailleurs en direct ou appelle des agences immobilières. Je tente tout ce qui est possible pour avancer dans mes recherches. Quelques contacts se concrétisent en visite mais rien ne me semble à la hauteur du dernier local que j'avais trouvé. C'est la déception et le moral est au plus bas.

jeudi 9 février 2012

Un nouveau local intéressant ! (6)

Patatrac ! Je n'ai pas eu le local. Une personne a fait une offre plus intéressante. J'ai hésité à m'aligner mais il faut bien mettre une limite financièrement. C'est dur moralement. Je pensais vraiment aller jusqu'au bout. Tout est à refaire. Je reprends mon courage à deux mains et continue ma recherche de locaux.

mardi 7 février 2012

Paris Initiative Entreprise

Je mets à jour mon dossier de financement que j'enverrai en premier à l'organisme qui gère les prêts d'honneur, PIE (Paris Initiative Entreprise) puis aux banques une fois que j'aurai une promesse de cession de droit au bail. Je le fais lire à plusieurs personnes de mon entourage afin d'avoir leur avis. Pas toujours facile de mettre par écrit l'ensemble des éléments valorisant le projet. C'est un peu comme pour les lettres de motivation dans le cadre de la recherche d'un emploi salarié ! 

samedi 4 février 2012

Un nouveau local intéressant ! (5)

C'est le grand jour : le jour de la négociation du prix de cession. Je suis retournée plusieurs fois sur les lieux pour évaluer l'environnement. Je suis décidée à prendre ce local. Je suis assez confiante en arrivant là-bas. Ca se passe bien mais la gérante du local a d'autres personnes intéressées. Elle doit me rappeler dans la semaine pour me donner sa réponse.

vendredi 3 février 2012

La Nouvelle Economie Fraternelle

La NEF (Nouvelle Economie Fraternelle) est un organisme qui finance aussi, en partenariat avec le Crédit Coopératif, des projets de création d'entreprise mais qui ont une particularité culturelle, sociale ou environnementale. Ca m'intéresse et je remplis donc le formulaire sur leur site internet pour entrer en contact avec eux. J'obtiens une réponse par mail quelques jours plus tard avec une liste des informations et des documents à envoyer une fois que j'aurai obtenu une promesse de cession de droit au bail. Il m'est également demandé de les contacter par téléphone. Suite à cet appel, mon projet est validé comme éligible. Attention : on me précise qu'il faut prévoir un délai de 2 mois pour obtenir un financement.

mercredi 1 février 2012

Les banques (4)

Comme pour le premier local, je décide d'aller voir les banques pour sentir un peu les choses. J'ai rendez-vous avec 2 conseillères professionnelles, une de la BNP et une de la BRED. Une banque d'affaires et une banque mutualiste qui ont chacune des approches différentes : la première gérant des projets nécessitant des montants d'emprunt bien plus importants, la seconde ayant une mission plus en lien avec les petits créateurs d'entreprise. Une identité qui est ressortie lors de nos entretiens même si les conditions de prêt demeurent quasi-identiques d'une banque à l'autre.