Bienvenue sur mon blog !

Suivez au jour le jour la création de mon salon de thé, le Leslie Road, depuis la phase de conception qui a démarré en avril 2010 jusqu'à l'ouverture de l'établissement en février 2013. Vous pourrez également suivre les différentes étapes de développement du Leslie Road depuis son existence jusqu'à ce jour, soit presque 5 années d'activité. J'espère que cela vous donnera une idée du parcours de combattant de la création d'entreprise mais aussi un aperçu de l'épanouissement que l'on peut trouver à être aux manettes de sa propre structure.


Et si vous aussi vous avez le projet d'ouvrir un salon de thé/coffee shop et que vous souhaitez avoir des conseils, vous pouvez faire appel à mes services d'accompagnement à partir d'avril 2018 (voir ci-dessous).

Bonne route dans votre création d'entreprise !


Lucie


ACCOMPAGNEMENT INDIVIDUEL ET PERSONNALISE A L'OUVERTURE D'UN SALON DE THE OU D'UN COFFEE-SHOP

A partir d'avril 2018, le Leslie Road vous propose un service d'accompagnement personnalisé avec des rendez-vous individuels pour vous aider à créer votre propre lieu de restauration.

Tarifs :

20€ pour 1 heure de conseils
35€ pour 2 heures de conseils
50€ pour 3 heures de conseils

Si vous êtes intéressé, merci de m'écrire à contact@leslieroad.fr


jeudi 29 mars 2012

La promesse de bail (4)

L'agent immobilier me dit qu'il n'y avait pas les trois représentants des co-propriétaires lors du conseil syndical et qu'il est donc reconduit à la semaine suivante. Il me conseille néanmoins de reprendre ma recherche de locaux. Ca confirme mon impression. C'est la bérézina !

jeudi 22 mars 2012

La promesse de bail (3)

L'agent immoblier m'informe que le bailleur souhaite réunir le conseil syndical pour avoir l'avis des co-propriétaires concernant l'installation d'une activité de salon de thé dans l'immeuble. Apparemment, ce qui semble gêner, c'est le fait que je propose de l'alcool (uniquement vin, bière et cidre avec un repas) et les horaires d'ouverture (a priori 19h mais possibilité que je ferme plus tard s'il y a de la clientèle). Le conseil syndical doit se réunir la semaine suivante. Il faut donc encore attendre. Je sens que les choses vont mal tourner.

mardi 20 mars 2012

La promesse de bail (2)

L'agent immobilier devait me rappeler pour fixer une autre date pour signer la promesse de bail. Il me rappelle mais pour me dire que le bailleur souhaite lui parler de quelque chose. Je me dis que ce n'est pas très bon signe mais je garde espoir.

vendredi 16 mars 2012

Les assurances

La BGP m'a conseillé d'aller voir une compagnie d'assurance pour évaluer le coût et affiner ainsi mon prévisionnel. Comme je m'en doutais, ce n'est pas facile d'avoir une réponse précise sans être immatriculée. J'ai quand même eu la chance d'avoir un rendez-vous avec une conseillère spécialisée dans l'assurance des locaux commerciaux. J'ai ainsi pu avoir une estimation qui a confirmé le chiffre que j'avais indiqué dans mon prévisionnel. Mais, attention, le tarif peut aller du simple au double selon la couverture que l'on choisit.

lundi 12 mars 2012

La promesse de bail

La signature de la promesse de bail est prévue le 12 mars. L'agent immobilier qui en a rédigé le contenu nous l'a envoyé par mail pour relecture. Il est en théorie fortement conseillé de faire appel à un avocat spécialisé dans les baux  commerciaux mais dans la pratique, le temps est compté et ça peut crisper les relations avec le bailleur. Heureusement pour moi, l'une des collaboratrices de mon père s'y connaît bien. Je lui fais donc relire le document. Beaucoup de points sont, selon elle, à revoir. Je vais donc au rendez-vous sans trop de conviction de pouvoir signer ce jour là. Le bailleur est d'accord avec moi. La signature est reportée à plus tard.

samedi 10 mars 2012

Les banques (5)

Je prends contact avec deux nouvelles banques situées à côté de mon local : comme à chaque fois, une banque mutualiste, la Banque Populaire Rives de Paris (BPRP) et ma banque, BNP Paribas (qui est aussi une banque d'affaires). Cette fois-ci, je me présente avec mon prévisionnel, les choses ayant plus de chance de se concrétiser prochainement. Les retours sont plutôt encourageants. Il ne me manque plus que la promesse de bail signée pour avancer !

vendredi 9 mars 2012

Préparation des dossiers de financement

Maintenant que nous avons trouvé un accord sur les conditions de reprise du local, il ne reste plus qu'à signer la promesse de bail que je devrais mettre dans les dossiers de demande de financement que je vais envoyer à PIE et aux différentes banques. Je revois le contenu du dossier (que je fais relire à plusieurs personnes) et commence à collecter l'ensemble des pièces à fournir. Cela fait des dossiers de plusieurs dizaines de pages !

mercredi 7 mars 2012

La négociation des conditions de reprise

C'est le jour fatidique. J'espère arriver à conclure un arrangement satisfaisant pour tout le monde (et ne pas repartir bredouille comme pour le dernier local). Le bailleur est dur en affaire mais nous parvenons à un accord assez rapidement : il accepte un mois de franchise de loyer et une baisse de loyer de 100 euros contre la prise en charge à mes frais de la taxe foncière. Les choses avancent !

mardi 6 mars 2012

Les architectes de la préfecture de police

Maintenant je suis une habituée, je connais le fonctionnement de la permanence. La seule chose à laquelle je n'avais pas pensé, c'est qu'ils changeraient les horaires d'accueil. Je dois donc revenir une heure plus tard. Après environ 1h30 d'attente, je suis reçue par une architecte, très sympathique. Elle m'explique quelles sont les normes de sécurité et trouve des solutions à mes problèmes. Bonne nouvelle : je peux transformer le local et l'adapter à une activité de salon de thé sans trop de changement et de perte d'espace !

vendredi 2 mars 2012

Les aspects techniques

Je retourne une dernière fois visiter le local avec ma pâtissière et 2 bénévoles qui m'accompagnent depuis le début dans mon projet. Nous regardons davantage les aspects techniques, super importants pour la faisabilité du projet. Tout est passé en revu mais 2 points restent à éclaicir : l'escalier (car il y a une mezzanine) qu'il faut pouvoir remplacer et mettre aux normes de sécurité et la ventilation de la cuisine qui n'a pas d'accès à l'extérieur par l'arrière. Je décide d'aller voir les architectes de la préfecture de police une nouvelle fois.

jeudi 1 mars 2012

Les plans du local

Comme à chaque fois, je mets à contribution mon père, architecte, pour qu'il réalise les plans du local. Après la visite du matin, c'est ce que nous faisons dans l'après-midi. Nous réalisons que le local est plus petit que prévu mais cela n'a pas d'impact sur la faisabilité du projet. Par contre, il y a de nombreux points d'interrogations par rapport aux normes de sécurité.

La famille

Les choses devenant de plus en plus sérieuses, je fais visiter le local à mon père et à ma soeur. Mon père n'a pas trop d'avis sur la question. Par contre, ma soeur trouve que le local a beaucoup de charme. Elle prend des photos et les montrent autour d'elle. Comme elle me dit dans un sms, "tout le monde trouve le local super!".