Bienvenue sur mon blog !

Suivez au jour le jour la création de mon salon de thé, le Leslie Road, depuis la phase de conception qui a démarré en avril 2010 jusqu'à l'ouverture de l'établissement en février 2013. Vous pourrez également suivre les différentes étapes de développement du Leslie Road depuis son existence jusqu'à ce jour, soit presque 5 années d'activité. J'espère que cela vous donnera une idée du parcours de combattant de la création d'entreprise mais aussi un aperçu de l'épanouissement que l'on peut trouver à être aux manettes de sa propre structure.


Et si vous aussi vous avez le projet d'ouvrir un salon de thé/coffee shop et que vous souhaitez avoir des conseils, vous pouvez faire appel à mes services d'accompagnement à partir d'avril 2018 (voir ci-dessous).

Bonne route dans votre création d'entreprise !


Lucie


ACCOMPAGNEMENT INDIVIDUEL ET PERSONNALISE A L'OUVERTURE D'UN SALON DE THE OU D'UN COFFEE-SHOP

A partir d'avril 2018, le Leslie Road vous propose un service d'accompagnement personnalisé avec des rendez-vous individuels pour vous aider à créer votre propre lieu de restauration.

Tarifs :

20€ pour 1 heure de conseils
35€ pour 2 heures de conseils
50€ pour 3 heures de conseils

Si vous êtes intéressé, merci de m'écrire à contact@leslieroad.fr


jeudi 29 septembre 2011

Formation à l'hygiène en restauration (2)

Comme prévu, j'ai participé à une formation sur l'hygiène en restauration (2 jours à l'Ecole Grégoire-Ferrandi) pour laquelle je m'étais inscrite il y a environ 3 mois en faisant une demande de DIF. Super intéressant ! La formatrice top : elle a travaillé auparavant dans le milieu de la restauration et nous a donné plein d'exemples concrets. Le contenu indispensable à connaître pour éviter des problèmes avec les services vétérinaires (et d'intoxiquer les clients par la même occasion). Je la recommande à toutes les personnes qui veulent ouvrir un lieu de restauration. De toutes les façons, il faudra y passer de gré ou de force fin 2012 car une nouvelle loi devrait l'imposer.

samedi 24 septembre 2011

Réalisation d'un plan du local

Lors de son intervention, mon plombier a également pris les côtes du local. J'ai donc pu réaliser par la suite un plan afin de savoir si l'ensemble des pièces (cuisine fermée, comptoir avec vitrine réfrigérée, wc, salle avec le nombre potentiel de places assises) peuvent entrer dans la configuration du local. Plan que j'ai réalisé à la main et que je vais pouvoir affiner avec mon père architecte. Attention à respecter les normes de sécurité, d'hygiène et pour les personnes handicapées !

vendredi 23 septembre 2011

Evaluation des travaux d'aménagement

Bien que n'étant pas sûre que l'activité de salon de thé soit envisageable dans le local du 11ème, je profite d'avoir trouvé ce local pour évaluer le montant des travaux d'aménagement (élément qui me servira également à négocier le prix du droit au bail le cas échéant). Je fais appel à mon plombier en qui j'ai toute confiance. Il fait l'état des lieux du local sur tous les postes de travail (plomberie, électricité, maçonnerie, murs et sols). Attention car ça peut chiffrer très vite !

mardi 20 septembre 2011

Un Café Créa plus personnel

Je ne sais pas si vous vous rappelez mais je vous avais parlé il y a plusieurs mois d'un Café Créa que je souhaitais intégrer afin d'échanger avec des personnes qui ont elles aussi un projet de création d'entreprise. Eh bien, c'est tombé à l'eau ! Cafés créa reportés puis annulés jusqu'en août, nouvelle formule moins intéressante depuis septembre. Au fil du temps, ayant été contacté par plusieurs personnes souhaitant créer un salon de thé par l'intermédiaire de mon blog, j'ai finalement organisé un Café Créa perso. Nous nous sommes donc vues à trois (une personne ne pouvant se joindre à nous ce jour-là) sur Paris dans un salon de thé (bien évidemment) pour échanger sur l'avancée de nos projets respectifs. C'était super sympa et super instructif ! Echanges d'infos, d'idées et de conseils pour mieux préparer le lancement de notre activité.

Equipement en cuisine

Après avoir été chez Métro, puis regardé les prix sur le site internet de Darty, je suis allée voir chez Ikéa ce qu'ils avaient comme équipement pour avoir une cuisine se rapprochant le plus d'une cuisine professionnelle. Réalisation d'un plan à l'aide de l'outil de conception et conseils d'un vendeur. Résultat : une cuisine équipée pour pas cher, avec l'ensemble des éléments indispensables pour cuisiner, dans un minimum d'espace !

dimanche 18 septembre 2011

Un local intéressant ! (2)

Une fois qu'on a trouvé un local qui nous semble intéressant, il faut y aller plusieurs fois à des moments différents de la journée pour voir comment la clientèle se comporte. C'est ce que j'ai fait ce week-end là car pour mon projet, il est essentiel qu'il y ait une clientèle de quartier qui vienne prendre un thé le samedi ou un brunch le dimanche.  Il faut aussi analyser l'environnement : les transports en commun, les marchés, les écoles, les bureaux, les cinémas... Tout ce qui peut rendre le lieu le plus attractif ! 

vendredi 16 septembre 2011

Repérage et visite de locaux (3)

Bien que j'ai trouvé un local qui me semble intéressant, je continue ma recherche avec acharnement. Après avoir vu de nombreuses annonces sur internet et visité une demi-douzaine de locaux, je repars confiante me disant qu'il est possible de trouver un local sans fonds de commerce, avec un droit au bail inférieur à 50 000 euros et un loyer moins élevé (entre 700 et 1200 euros). Par contre, la difficulté est de trouver un local dont l'objet du bail comprend la restauration (dont les salons de thé). En fait, c'est au cas par cas. Chaque co-propriété doit donner son accord à l'unanimité. Et puis, budget pub obligatoire car les emplacements sont un peu plus excentrés.

mardi 13 septembre 2011

Rencontre d'une personne du métier

J'ai été mise en contact avec une personne du métier par l'intermédiaire d'un bénévole. Super intéressant, cette rencontre car j'ai été rassurée par rapport au fait qu'on peut créer un salon de thé avec moins de 30 m2 de surface ! Cette personne tient un lieu de petite restauration sur place et à emporter dans le 11ème. Elle est toute seule à le tenir (donc, ça aussi, c'est possible) et a tout le matériel nécessaire dans ce petit espace pour proposer une carte assez diversifiée et fait maison ! Donc, pas de panique, yes, we can !

jeudi 8 septembre 2011

Formation en pâtisserie (2)

Deuxième formation en vue d'ouvrir mon salon de thé : les bases de la pâtisserie avec l'Atelier des Chefs. 2 jours à concocter du chocolat, caramel, crème pâtissière, crème anglaise, pâte brisée, pâte feuilleté, pâte à choux... De quoi en perdre la tête ! Car je l'avoue, ayant des connaissances limitées dans ce domaine, j'ai trouvé la formation trop dense et pas assez pratique. Dommage car l'accueil est super (petit-déjeuners avec viennoiseries maison et déjeuners cuisinés par le chef, et on repart avec notre blouse de cuisinier et les gâteaux que nous avons préparés) et le chef  formateur trop beau gosse !

jeudi 1 septembre 2011

Un local intéressant !

En me balladant dans le 11ème, j'ai trouvé plusieurs locaux à louer dont un qui m'a vraiment plu. C'est en questionnant les commerçants du quartier que j'ai su que ce local était à céder. Fermé pour cause de congés, j'ai donc attendu la rentrée pour aller le visiter. 28 m2, droit au bail de 50 000 euros et loyer mensuel de 700 euros avec possibilité d'avoir un droit de terrasse. Ca faisait longtemps que je n'avais pas vu une offre aussi intéressante ! Mais avant d'aller plus loin, 2 points restent à valider : savoir si l'activité de salon de thé peut entrer dans l'objet du bail, et puis évaluer le coût des travaux (plomberie, électricité, installation d'une cuisine et des wc...). Pour cela, je dois écrire un courrier au cabinet qui gère la location du local en précisant la description de mon activité et faire appel à un artisan pour qu'il me fasse un devis chiffré des travaux.

Les Boutiques de Gestion (2)

Après plusieurs rendez-vous avec la Boutique de Gestion de Paris, nous sommes arrivées à établir un prévisionnel adapté à une demande bancaire et à ma capacité de financement. Ainsi, une fois que j'aurai trouvé le local, je n'aurai plus qu'à mettre à jour le prévisionnel pour le présenter à une banque. Ce prévisionnel servira également à compléter le dossier que j'aurai monté en parallèle pour Paris Initiative Entreprise, structure qui finance une partie du projet sous forme de prêt d'honneur (prêt à taux 0%) et qui couvre la banque sous forme d'une garantie sur le prêt bancaire (taux autour des 4% actuellement mais attention ils vont probablement augmenter très bientôt). Et puis sans oublier Nacre (si l'on est éligible à ce dispositif) : prêt à taux 0%, maximum de 10 000 euros, en complément d'un prêt bancaire.